Eskasoni First Nation overhead view

BMO apporte des services bancaires à la Nation Eskasoni pendant le confinement


« Lorsque notre collectivité est entrée en confinement dans le but de prévenir la propagation de la COVID-19, beaucoup de gens s’inquiétaient quant à la façon de payer leurs factures ou de déposer leurs chèques, explique Tracy Menge, directrice du développement économique de la Première Nation Eskasoni du Cap-Breton. BMO nous a aidés en ces temps incertains. »

En mars 2020, à peine deux mois après que des milliers de membres des Premières Nations et des peuples métis et inuits admissibles à une indemnisation dans le cadre du recours collectif historique concernant les externats indiens fédéraux ont pu commencer à soumettre des demandes d’indemnisation, la crise du COVID-19 est survenue. Plusieurs réserves, dont celle d’Eskasoni, ont été confinées, ce qui a empêché de nombreuses personnes de déposer leurs chèques de règlement.

Avec plus de 4 000 résidents, Eskasoni est la réserve la plus peuplée au Canada atlantique et la plus grande communauté de Micmacs au monde. Ses membres savaient qu’ils auraient besoin de soutien externe pour déposer leurs règlements pendant la crise, et comme personne ne pouvait prévoir la durée du confinement, Tracy voulait travailler avec quelqu’un sur qui elle pourrait compter. C’est à ce moment qu’elle a pris la décision de contacter BMO.

Trouver des solutions ensemble

Andrew Giggey, directeur principal, Gestion relationnelle à BMO, qui travaille avec plusieurs Premières Nations locales, a rapidement été invité à aider. « Au cours des cinq dernières années, j’ai travaillé en étroite collaboration avec des communautés autochtones issues de cette île. Nous avons établi des liens de confiance, un climat de respect et des relations solides, affirme Andrew. C’est très important d’être là pour les gens à un moment comme celui-ci. »

Tracy a demandé si BMO pouvait aider les résidents d’Eskasoni à ouvrir des comptes bancaires et à déposer des chèques pendant le confinement. Andrew a immédiatement pris les mesures nécessaires en rencontrant Arlene Butts, directrice de succursale, et des collègues de plusieurs équipes à BMO afin de créer un plan. « Je dois lever mon chapeau à tous ceux qui ont travaillé sur ce dossier; ils ont redoublé d’efforts pour offrir des services essentiels pendant la pandémie », explique Andrew.

Après plus de 30 ans à BMO, Arlene a tiré parti de son expérience – et de celle de ses collègues – pour trouver une solution. « Je savais que nous avions besoin de quelque chose de simple, dit-elle. Nous nous sommes donc adaptés rapidement et avons établi un plan efficace. Je crois que Tracy avait confiance en nous, car elle a constaté qu’il ne s’agissait pas du travail d’une seule personne, mais bien d’un effort d’équipe. »

La Nation Eskasoni fait partie des clients de BMO et nous avons déjà un guichet automatique dans la réserve, ce qui a facilité le processus. « Nous avons toujours eu une bonne relation avec la communauté. C’était donc très logique d’ouvrir un compte auprès de nous », explique Arlene, en soulignant que BMO entretient également de nombreuses relations en matière de services bancaires aux particuliers et aux entreprises au sein de cette Première Nation.

Pour donner le coup d’envoi à l’initiative, Tracy a envoyé un courriel à la communauté d’Eskasoni afin de déterminer si les gens étaient intéressés à ouvrir un compte bancaire. Elle a ensuite recueilli les renseignements nécessaires et les a transmis à BMO, avec des photos aux fins d’identification. Les comptes et les cartes bancaires ont été constitués à la succursale de BMO à Sydney. Ensuite, de petites équipes d’employés de BMO – y compris Ashley Snow, adjointe, Services aux particuliers, et Terri-Lynn Baxter, directrice de succursale adjointe – se sont rendues dans la Première Nation pour rencontrer les nouveaux titulaires de compte. Nous avons suivi rigoureusement les protocoles relatifs à la COVID-19.

« Nous avons été accueillis très chaleureusement et tout s’est bien déroulé, dit Arlene. Une équipe a rencontré les membres de la communauté. Nous avions un représentant de BMO au guichet automatique pour aider les gens à modifier leur NIP, à effectuer des dépôts et plus encore. Nous avions aussi une équipe en attente à la succursale de Sydney, car nous savions que des conseillers pourraient appeler dans le but d’obtenir du soutien supplémentaire. »

Au cours de trois séances, BMO a contribué à l’ouverture de 105 nouveaux comptes bancaires et, jusqu’à présent, plus d’une douzaine de membres de la communauté ont reçu leurs chèques de règlement et les ont déposés.

Un chef de file en matière des Services bancaires aux Autochtones

BMO est le principal fournisseur de services financiers aux communautés autochtones du Canada. Nous travaillons avec plus de 250 communautés à l’échelle du pays afin de favoriser l’autosuffisance, le développement économique et la prospérité.

« Ce travail est de loin le segment le plus gratifiant de mon portfolio. Sur l’île du Cap-Breton, BMO a soutenu le logement, l’éducation, les soins de santé, le divertissement, la pêche, un palais de justice et bien d’autres projets d’infrastructure ou qui ont généré des revenus, raconte Andrew au sujet de son travail auprès des communautés autochtones. Nous bâtissons des collectivités ensemble. »

La Première Nation Eskasoni n’a pas été touchée par la COVID-19 pour l’entièreté du mois mai, et le confinement a pris fin. La communauté se tourne maintenant vers l’avenir. Ses membres ont déjà commencé à planifier avec BMO des séances d’information sur des sujets comme les services bancaires et le crédit hypothécaire.

« Les employés de BMO qui sont venus nous aider ont été incroyables et très utiles, affirme Tracy. Il est tellement important d’avoir d’excellents partenaires pour aider notre communauté lors de périodes difficiles. »

En cette période sans précédent, BMO incarne sa raison d’être, qui est d’avoir le cran de faire une différence, dans la vie comme en affaires, et se surpasse pour aider les personnes touchées par la COVID-19. Apprenez-en plus sur la façon dont les employés tendent la main à leur collectivité.



Matières connexes



Dave Casper stands in front of the mural with three school children Des élèves de la Chicago Public School créent une murale pour revendiquer des changements
Diversité en milieu de travail, Responsabilité sociétale, Soutien aux collectivités

« L’art peut raconter des histoires et même changer le cours de l’histoire, explique Suzette Bross, directrice générale de CPS Lives. Cette murale exprime notre engagement à redonner à la collectivité, en plus de montrer la beauté qui réside dans l’humanité. » En juin 2020, un groupe d’élèves de Chicago a transformé du contreplaqué en une œuvre d’art. Ce contreplaqué, […]

Satellite image of a brewing storm Le balado Sustainability Leaders de BMO (en anglais seulement) se penche sur la tarification du carbone
Gérance environnementale

Dans le plus récent balado de la série Sustainability Leaders, Manu Seal s’entretient avec l’économiste Bob Litterman, une autorité en matière de gestion de risques et de négociation quantitative à Wall Street. Ils discutent de la façon dont les marchés financiers ont évolué dans un contexte de risque climatique et des raisons pour lesquelles la […]

A child plays with LEGO bricks Les employés de BMO Harris qui sont d’anciens combattants soutiennent les familles de militaires
Employés qui inspirent, Réponse

Le Conseil consultatif des vétérans de BMO, un groupe-ressource d’employés qui offre des bourses et du soutien aux employés qui sont d’anciens combattants, a récemment établi un partenariat avec la United Service Organization (USO) de l’Illinois afin d’offrir une expérience virtuelle aux enfants de familles de militaires qui ont été déployés pour aider dans le […]