The construction site at OAHS

BMO soutient un centre de soins pré et postnataux pour les femmes autochtones


« Le logement est l’un des facteurs sociaux déterminants en matière de santé, en particulier pour les femmes enceintes », affirme Justin Marchand, directeur général de l’Ontario Aboriginal Housing Services (OAHS). « C’est pourquoi nous leur offrons le soutien dont elles ont besoin, et ce, avant et après l’accouchement. »

L’OAHS offre des logements sécuritaires et abordables aux membres des Premières Nations ainsi qu’aux Inuits et aux Métis vivant dans les milieux urbains et ruraux de l’Ontario. Chaque jour, l’organisation aide environ 10 000 Autochtones et non-Autochtones à se loger. « 86 % des Autochtones en Ontario vivent hors réserve, et selon un sondage de Statistique Canada, les besoins en matière de logement sont plus de 50 % plus élevés pour les Autochtones que pour la population générale, affirme Justin. Les personnes qui ont accès à un logement sécuritaire et abordable sont plus susceptibles de poursuivre des études et de saisir des occasions d’emploi. »

Le travail de l’OAHS prend différentes formes. Récemment, par exemple, l’organisation a établi un partenariat avec le Kenora District Services Board en vue de créer le projet de logement Sioux Lookout – Pre and Post Natal Development, qui offre du soutien pré et postnatal aux mères autochtones ainsi qu’à leur nourrisson et à leur famille.

Il y a 32 Premières Nations dans cette partie de la province qui n’ont pas d’hôpital, ce qui signifie que les femmes de ces bandes qui souhaitent accoucher à l’hôpital doivent se rendre à Sioux Lookout – alors qu’elles sont enceintes de moins de 36 semaines – et emménager dans un logement temporaire. En cas de grossesse à haut risque ou de complications, elles peuvent devoir s’y rendre encore plus tôt. Il y a peu de logements abordables dans le secteur. Par conséquent, les femmes se rabattent généralement sur des auberges de jeunesse, des foyers d’accueil d’urgence ou des hôtels. Il n’est donc guère surprenant qu’une évaluation des besoins du Kenora District Service Board ait révélé que de nombreuses femmes autochtones de la région et leur famille ne disposent pas du soutien ou du logement dont elles ont besoin pour faire de la maternité un parcours sécuritaire.

Le projet vise à changer les choses en offrant 30 logements dotés d’une à trois chambres à coucher ainsi que des espaces communs et divers services par l’intermédiaire du First Step Women’s Shelter et du Nishnawbe-Gamik Friendship Centre. Les femmes et leur famille recevront du soutien culturel et médical et pourront utiliser un service de transport pour se rendre au Sioux Lookout Meno Ya Win Health Centre et en revenir.

« Ce que nous essayons de faire, c’est de fournir un logement adéquat aux femmes tout en allégeant le fardeau financier du système de santé, explique Justin. En même temps, nous offrons aux mères les soins dont elles ont besoin, tant sur le plan médical que culturel. De nombreuses femmes ont grandi dans des Premières Nations très éloignées. Pour elles, se rendre dans un centre urbain peut constituer une expérience inédite, et le soutien culturel peut les aider à se sentir à l’aise et en sécurité. » Ces services de soutien comprennent des services de guérison traditionnelle, la présence d’aînés pour les cérémonies d’attribution de nom, des soins médicaux, des conseils en matière de lactation et plus encore. Le centre offre également des services et des renseignements en matière d’éducation et d’emploi pour les mères ainsi que les membres de leur famille.

Il s’agit du plus important partenariat public-privé sur lequel l’OAHS a travaillé. Le gouvernement de l’Ontario a financé le projet à hauteur de 4,5 millions de dollars, mais l’OAHS a dû trouver plus de 5 millions de dollars en financement privé pour le concrétiser. Après avoir eu de la difficulté à conclure une entente avec d’autres partenaires, l’organisation s’est adressée à BMO. Les conseillers Dan Adams et Matt Neveu étaient très fiers de devenir ces partenaires.

BMO a une riche tradition en matière de services bancaires aux Autochtones et d’initiatives audacieuses. « Des projets novateurs de ce genre conviennent parfaitement à BMO, affirme Dan. Ils correspondent tout à fait à notre raison d’être : Avoir le cran de faire une différence dans la vie, comme en affaires. Il s’agit d’un projet inédit, et cela nous enthousiasme. Nous voulons constamment trouver de nouvelles et de meilleures façons de faire une différence. Cette initiative permettra à un grand nombre de femmes du nord de la province d’accoucher et de prendre soin de leur bébé en toute sécurité, ce qui est bien plus important que le simple fait de financer une entente. »

« Je dois féliciter Dan et Matt, dit Justin. Ils ont été très réactifs et serviables. Tout au long du processus, ils ont tenu parole et ont fait preuve d’ouverture par rapport à ce qui se passait. BMO a fait d’un processus complexe un processus équitable et transparent. La Banque regarde toujours en avant et cherche constamment de nouvelles façons de faire croître ses relations. »

« L’honnêteté est primordiale lorsqu’on travaille avec les peuples autochtones, dit Dan. Nous sommes toujours francs à propos de ce que nous pouvons faire et de ce que nous ne pouvons pas faire. Et nous faisons toujours ce que nous avons dit que nous ferions. »

La construction devrait se terminer en été 2020, et Sarah McBain, spécialiste en communications de l’OAHS, a hâte à la journée d’ouverture. « Il s’agit d’un nouveau modèle, d’une façon différente d’aider les gens et de faire des affaires, dit-elle. Lorsque les gens sont ouverts au changement et que nous communiquons et collaborons afin d’opérer ce changement, de bonnes choses se produisent! Je suis emballée par ce projet et par ce qui nous attend. »

Pour en savoir plus sur les services bancaires aux Autochtones à BMO, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur les produits financiers, les services, les possibilités d’emploi et les bourses d’études pour les communautés autochtones, cliquez ici.

Note: la photo ci-dessus a été prise en 2019.



Matières connexes



Flag of Nova Scotia BMO fait un don de 100 000 $ en soutien à la Nouvelle-Écosse
Soutien aux collectivités

BMO Groupe financier a annoncé aujourd’hui un don de 100 000 $ à des organismes de bienfaisance en Nouvelle-Écosse pour aider les collectivités touchées par la récente tragédie. « Les collectivités de la province font face aux horribles conséquences de ces événements et nous sommes là pour les aider, a déclaré Scott Brison, vice-président du conseil, Banque d’affaires et […]

Balado Sustainability Leaders de BMO sur le travail de la Banque mondiale en matière de développement durable
Gérance environnementale, Responsabilité sociétale

Dans cet épisode de la série de balados Sustainability Leaders de BMO (en anglais seulement), l’animatrice Manju Seal s’entretient avec Heike Reichelt au sujet du travail important de la Banque mondiale en matière de développement durable et de la façon dont elle mobilise les marchés des capitaux pour réduire les inégalités sociales et soutenir les 17 objectifs de […]

Faire un pas en avant pour lutter contre la pauvreté dans le cadre de la Marche des partenaires mondiaux
Soutien aux collectivités

Pour contribuer de façon significative à lutter contre la pauvreté à l’échelle mondiale, 40 000 personnes dans dix villes canadiennes ont participé à la Marche des partenaires mondiaux le 9 juin 2019. La marche est une initiative de la Fondation Aga Khan Canada qui a pour but de recueillir des fonds et d’accroître la sensibilisation […]