Food bank at Instituto del Progreso Latino

Instituto del Progreso Latino s’adapte pour assurer la sécurité de sa collectivité


« Les besoins actuels des gens sont différents de ceux du mois dernier, et changeront encore le mois prochain. Nous continuons donc à écouter et à apprendre pour comprendre comment nous pouvons aider », explique Karina Ayala-Bermejo, chef de la direction de l’Instituto del Progreso Latino. « Lorsque nous pouvons répondre immédiatement aux besoins de notre collectivité, nous pouvons réellement changer les choses. »

La crise de la COVID-19 a forcé de nombreuses organisations à réagir rapidement et habilement à une situation imprévisible et sans précédent. À BMO, nous avons communiqué avec nos clients et les collectivités et avons rapidement mis en place un nombre de nouveaux programmes et services pour répondre à leurs besoins. Et nous cherchons à travailler avec des partenaires communautaires qui sont tout aussi innovateurs et souples face au changement. Instituto del Progreso Latino (« Instituto ») est l’un de ces partenaires.

Instituto a pour mission de contribuer au plein épanouissement des immigrants latino-américains et de leur famille en leur offrant de l’éducation, de la formation et de l’emploi. Établi depuis plus de 43 ans, Instituto est un organisme pilier de Chicago qui gère deux écoles à charte, un établissement d’enseignement des sciences infirmières gratuit et plusieurs programmes de formation professionnelle pour les adultes et programmes d’immigration. Il est reconnu à l’échelle nationale pour la grande efficacité de ses programmes de cheminement novateurs pour adultes.

Tout un revirement

Instituto a réagi rapidement dès le début de la crise de la COVID-19, en fermant ses portes et en adoptant des formules d’apprentissage en ligne avant même que les ordres de rester à la maison n’aient été donnés. « Cela a été un revirement soudain », dit Karina. Notre priorité a été de se procurer un ordinateur portatif pour chaque étudiant des différentes écoles d’Instituto. « De nombreux étudiants vivent dans une maison où ils partagent un ordinateur, mais nous savions qu’ils avaient besoin de leur propre appareil pour faire leurs travaux », explique Karina. « La rupture numérique est immense, et pour réussir à briser le cycle de la pauvreté, grâce à l’éducation comme nous le faisons, nous devions trouver de l’équipement numérique pour les étudiants. »

Instituto disposait d’environ 300 ordinateurs portatifs pour les étudiants, mais en avait besoin de 400 de plus. C’était notre première occasion d’aider.

« BMO a été d’une générosité extraordinaire. On nous a tout de suite offert des appareils pour les étudiants », explique Karina. « Ce geste de générosité en a entraîné de nombreux autres. Nous avons commencé à recevoir des ordinateurs portatifs du YMCA et d’autres partenaires communautaires. Les modestes contributions individuelles ont aussi eu un impact collectif énorme. »

Un partenariat solide

BMO siège depuis longtemps au conseil d’administration d’Instituto et joue un rôle de chef de file dans sa programmation. Wendy Raymer, directrice générale, Soutien aux collectivités à BMO siège actuellement au conseil d’administration d’Instituto. « Nous les considérons comme l’une de nos relations prioritaires, car leur mission et leurs programmes s’harmonisent parfaitement avec les trois piliers du soutien qu’offre BMO : l’innovation, la collaboration et l’apprentissage », dit-elle.

Instituto est également un organisme client de BMO et nous l’avons récemment aidé à obtenir un prêt dans le cadre du programme Paycheck Protection Program (PPP), le prêt fédéral d’urgence pour les entreprises touchées par la crise de la COVID-19. Nous avons réussi à obtenir plus de deux millions de dollars pour Instituto. « BMO est notre partenaire à bien des égards, et chaque organisme sans but lucratif a besoin de partenaires pour traverser cette crise, affirme Karina.

« Les petites entreprises clientes doivent savoir que leur banque est là pour elles dans les bons comme dans les mauvais moments, explique Niamh Kristufek, chef, Services bancaires aux entreprises, BMO Harris Bank. « Instituto del Progreso Latino continue à faire évoluer ses programmes pour répondre aux besoins de la collectivité et nous sommes très heureux que le prêt accordé dans le cadre du PPP lui permette de continuer à le faire. »

En raison de la crise de la COVID-19, Instituto a dû annuler un gala qui devait lui rapporter plus de 350 000 $. « Cette perte de revenu, combinée avec la crise, est extrêmement stressante. Nous sommes tellement reconnaissants d’avoir obtenu ce prêt, qui nous évitera de devoir congédier du personnel et nous permettra de continuer à offrir nos programmes. Ce coussin financier fait toute la différence en nous permettant de continuer à servir notre collectivité », explique Karina.

Écouter et répondre

En parallèle de sa cueillette d’ordinateurs personnels pour les étudiants, Instituto a envoyé un sondage aux membres de sa communauté et aux étudiants. « Nous savions qu’il y aurait des défis et des obstacles et ne voulions pas prétendre connaître toutes les embûches, explique Karina. Le sondage a donné des résultats intéressants. « Nous avons constaté que dans notre collectivité, 60 % des foyers ont été touchés par une perte d’emploi et 40 % ont subi une diminution de revenu. Les services directs étaient donc importants pour répondre aux besoins essentiels, comme la nourriture, l’essence (cartes-cadeaux) et les services de soutien, indissociables des soins aux familles. »

Instituto est passé à l’action. Il est devenu un centre de distribution de nourriture après avoir mis sur pied une banque alimentaire improvisée accessible en auto ainsi qu’un garde-manger mobile qui distribue de l’équipement de protection individuelle, des couches et d’autres produits de soins personnels en plus d’articles ménagers. Des gestionnaires de cas ont offert à distance des services aux chômeurs. Et il y a quelques semaines, ils ont tenu leur premier salon de l’emploi virtuel. « Nous ne pouvons plus faire ce que nous faisions, mais nous pouvons trouver de nouvelles façons de le faire – et nous pouvons être un chef de file de cette nouvelle façon de faire », explique Karina.

Les services de garde comptaient également parmi les besoins. Instituto a établi un partenariat avec le YMCA pour offrir des services de garde d’urgence gratuits aux travailleurs essentiels et aux personnes qui doivent travailler. « De nombreuses personnes au sein de notre collectivité ne peuvent pas se permettre de rester à la maison ou se payer le luxe de ne pas travailler, explique Karina. « La communauté latino-américaine compte un plus grand nombre de cas de COVID-19, car bon nombre de ses membres sont des travailleurs essentiels. En effet, plus de la moitié des infirmières bilingues de l’État de l’Illinois sont passées par les programmes d’Instituto, en particulier le programme « Carreras en Salud », qui offre un parcours de carrière en soins de santé. Notre collectivité est très touchée par cette crise. Nous avons donc besoin d’une approche unique et efficace. »

Wendy a choisi de travailler aux côtés d’Instituto pendant que l’organisme traverse la crise. « Ils auraient pu tout simplement fermer leurs installations, mais ce n’est pas leur façon de faire », dit-elle. Ils ont plutôt trouvé de nouvelles façons d’offrir de l’aide et de l’éducation. Ce sont des héros communautaires. »

Instituto prévoit de continuer à écouter, à apprendre et à s’adapter tant que la crise durera. Ses membres prennent soin de leur collectivité, et BMO est fier de soutenir la communauté hispanique de Chicago.

« Je suis très inspirée par les membres de notre équipe – notre familia – ici. Ils ont fait preuve d’un grand courage et de beaucoup d’audace pendant une période de grandes craintes », explique Karina. « Ça me donne de l’espoir de voir l’amour avec lequel notre équipe offre des services et l’innovation que tout le monde est prêt à adopter – au fur et à mesure que nous cheminons ensemble. »

Apprenez-en plus sur l’engagement de BMO à l’égard de la diversité et de l’inclusion et lisez d’autres de nos récentes mises à jour.

Apprenez-en plus sur le soutien que BMO offre aux employés, aux clients et aux partenaires communautaires ainsi que sur la façon dont les employés tendent la main à leur collectivité.



Matières connexes



A chef with mask and gloves holds a prepared meal BMO s’associe à MLSE pour nourrir les travailleurs de première ligne
Réponse

Le stade BMO Field de Toronto fait l’objet d’une transformation remarquable, passant d’un complexe sportif extérieur de calibre mondial à une cuisine géante dont la vocation consiste à faire une différence en offrant de la nourriture aux personnes dans le besoin. BMO devient un partenaire fondateur du programme Bringing Toronto Back To Its Feet de MLSE. […]

BMO Harris Bank figure au palmarès 2019 des meilleurs employeurs pour les femmes du magazine Forbes
BMO pour Elles, Diversité en milieu de travail

En 2019, BMO Harris Bank a été reconnue par le magazine Forbes comme l’un des meilleurs employeurs pour les femmes aux États-Unis. Un sondage mené auprès de 60 000 employés aux États-Unis, dont plus de 40 000 femmes, travaillant pour des entreprises qui emploient au moins 1 000 personnes a permis d’établir ce palmarès. En tant que chef de file du secteur […]

Two women holding boxes of donuts in front of pantry items for donation L’équipe de BMO soutient les survivants de la violence familiale pendant la pandémie
Employés qui inspirent, Réponse

Parmi les gens les plus durement touchés par les ordonnances de confinement à la maison émises partout dans le monde, on retrouve ceux pour qui la maison n’est pas un endroit sûr : les survivants de la violence familiale. Tiffany Kouimanis, vice-présidente, Stratégies et gestion des activités, Services bancaires aux sociétés, les défend depuis longtemps et est […]