La Journée de bénévolat de BMO : une journée dans nos collectivités


La Journée de bénévolat de BMO s’est déroulée le 11 juin. C’est l’occasion pour nous d’oser faire une différence et de contribuer au bien-être social des collectivités où nous vivons et travaillons. Cette journée motive des milliers de personnes parmi nous à contribuer à changer les choses et à représenter nos valeurs fondamentales par les gestes que nous posons.

Du 1er au 16 juin, plus de 5 000 occasions de bénévolat étaient offertes aux employés qui travaillent dans les grandes régions où nous sommes présents au Canada, en Écosse, au Royaume-Uni et aux États-Unis. Sans pouvoir parler de toutes les activités de bénévolat, nous profiterons des prochains jours pour en souligner quelques-unes. Nous parlerons aujourd’hui de quatre activités qui ont eu lieu à Toronto le 11 juin.

Mentorat express auprès d’ACCES

« On peut penser que ce type d’événement se termine quand les gens partent, mais ce n’est souvent que le début, affirmait Carmen Clayton, chef de la philanthropie à Centraide, lors de l’événement de mentorat express auprès d’ACCES. Nous y avons des entretiens fructueux et on ne sait jamais quand on changera la vie d’une personne – ou si la nôtre changera. »

L’organisme ACCES Employment est un chef de file lorsqu’il s’agit de mettre les employeurs en rapport avec des employés qualifiés issus de différents milieux. L’organisation offre chaque année des services à plus de 34 000 chercheurs d’emploi dans six emplacements de la région du Grand Toronto. ACCES offre entre autres depuis plus de 10 ans le programme primé de mentorat express aux nouveaux arrivants au Canada, dans le cadre duquel sont organisés plus de 160 événements par année.

Lors de notre activité, les employés de BMO ont offert des services de mentorat et des conseils dans les domaines des finances et des TI. Les participants se sont déplacés de table en table et ont passé 10 minutes avec chacun des mentors de BMO. Ils ont abordé la rédaction de curriculum vitӕ, la recherche d’emploi, la façon d’établir des liens et plus encore.

Fruit d’un heureux hasard, les organisateurs ont découvert pendant l’événement qu’un des mentors de BMO, Siddharth Sharma, était un ancien participant du programme ACCES et que c’était maintenant lui qui prodiguait des conseils aux chercheurs d’emploi. Plus étonnant encore, la coordonnatrice à l’emploi avec laquelle il avait travaillé, Agata Ignaczak, participait à l’organisation de l’activité à BMO. « Je suis ravie de le voir ici et de pouvoir prendre de ses nouvelles, a déclaré Agata. Sid a travaillé d’arrache-pied et a fait confiance au processus : il a obtenu d’excellents résultats. »

« Mon histoire ressemble à celle de nombreux immigrants, raconte Sid. Il y a deux ans, ma femme et moi avons quitté l’Inde pour nous établir au Canada. Nous n’avions aucune famille ici et ne connaissions personne. Je cherchais un emploi et postulais en ligne, mais sans succès. »

C’est à ce moment que Sid a décidé de suivre le programme d’ACCES dans le domaine des services financiers. « Ça a pris un certain temps, mais ces événements m’ont permis d’obtenir mon premier emploi comme représentant – Service à la clientèle dans une succursale de BMO à Brampton. J’ai assez rapidement été promu au poste de directeur – Services financiers, rapporte Sid, qui est ravi de son poste actuel. J’adore BMO. J’ai trouvé ici exactement ce que je cherchais. J’ai aussi eu l’occasion de rencontrer des gens et de tisser des liens avec la collectivité, dans le cadre d’événements présentés par BMO, comme la marche Faites un pas vers les jeunes. Ça n’a pas toujours été facile. En tant que nouvel arrivant, on ne sait pas ce que l’avenir nous réserve ou comment trouver l’emploi qui nous convient. Je me trouve vraiment chanceux. »

Sid était emballé de pouvoir aider d’autres personnes dans le cadre de l’activité à BMO. « Je reconnais aujourd’hui en ces gens ce que j’ai moi-même vécu. Passer d’un pays à un autre n’est pas une chose facile. Et l’adaptation à un nouvel environnement de travail prend du temps. Si je peux faire quoi que ce soit pour aider une personne, je veux le faire. Parce que quelqu’un l’a fait pour moi. Et c’est ce qui caractérise BMO – nous sommes ici, pour vous. »

Alex Dousmanis-Curtis, chef – Ventes et distribution Canada, Services bancaires Particuliers et entreprises Amérique du Nord est bien d’accord. « J’ai obtenu beaucoup d’aide dans ma carrière et plusieurs mentors m’ont donné de précieux conseils. C’est donc une excellente occasion d’aider les gens, dit-elle. Mon père était un immigrant grec; c’est une situation difficile. Ce n’est pas simple de trouver sa place dans une grande organisation. C’est ce que je retiens de tout ça : chercher à mettre ces personnes en relation avec des gens qui pourront réellement les conseiller. Que cela leur permette ou non de décrocher un emploi, ils auront une nouvelle relation et pourront recevoir de bons conseils et de l’aide. »

Homes First

« Le bénévolat fait vraiment une différence. Oui, vous peignez seulement une clôture, mais la maison Strachan héberge 88 personnes et les gens aiment être fiers de leur maison », déclare Hania Ahmed, coordonnatrice, Communications et engagement dans la collectivité à Homes First.

Depuis plus de 35 ans, Homes First fournit à Toronto des logements supervisés et de l’hébergement aux personnes en situation d’itinérance chronique, à celles qui ont des problèmes complexes de santé mentale ou de dépendance, ainsi qu’aux personnes âgées. L’organisation aide les itinérants à déterminer ce dont ils ont besoin (logement et services de soutien nécessaires), et soutient les autres pour qu’ils puissent conserver leur logement et reconstruire leur vie.

Homes First exploite actuellement 5 refuges et 13 sites d’hébergement, qui fournissent un toit ou du soutien à plus de 750 personnes. Les bénévoles de BMO ont travaillé à la maison Strachan, un ancien entrepôt converti en 83 logements. Les 11 maisons comptent chacune de 8 à 10 unités, une cuisine, une salle de bain et un espace commun. Chaque unité a sa porte d’entrée et une fenêtre donnant sur la rue. « Nous voulons que tout le monde soit bien ici. Pour cela, il faut leur offrir le soutien adéquat », indique Hania. La conception innovatrice du bâtiment lui a valu la médaille d’excellence du Gouverneur général en 1999.

Lors de la Journée de bénévolat, les employés de BMO ont peint les clôtures et l’espace destiné aux déchets. Parmi les bénévoles se trouvaient neuf membres de l’équipe des cartes de BMO. « Nous faisons du bénévolat ensemble chaque année, raconte Adrian Lang. Et chaque année, nous choisissons une activité différente. Cette année, nous avons décidé de nous salir un peu les mains! »

Adrian aime pouvoir faire une différence. « Une des choses que nous aimons tous de BMO, c’est que nous sommes une communauté et que nous tenons tous à faire notre part, dit-elle. C’est vraiment chouette que l’organisation nous donne l’occasion de faire du bénévolat dans la collectivité et de faire une différence. Ça me rend fière de travailler à BMO. »

Hania partage l’enthousiasme d’Adrian. « Rien de tel que de travailler avec des gens passionnés par le bénévolat et l’engagement dans leurs collectivités. Comme nos ressources sont limitées, nous n’avons pas toujours la main-d’œuvre dont nous avons besoin pour accomplir toutes les tâches nécessaires. Les groupes de bénévoles jouent un rôle important dans la façon dont nous exerçons nos activités et gérons les choses. »

First Book Canada

La mission de First Book Canada est de transformer la vie des enfants dans le besoin en leur donnant des occasions d’apprentissage. Depuis 2009, First Book Canada a distribué 7 millions de livres et ressources éducatives à des programmes et à des écoles pour les enfants de familles à faible revenu. La programmation offerte par l’organisme touche chaque année des centaines de milliers de personnes.

Dans le cadre de la Journée de bénévolat de BMO, l’auteure Cinders McLeod a lu ses livres Earn It et Spend It à un groupe d’environ 65 enfants de l’école Nelson Mandela du quartier Regent Park de Toronto. On a ensuite remis aux jeunes un exemplaire de Earn It, ainsi que deux livres qu’ils avaient commandés de First Book Marketplace. Comme les livres imprimés en trop grande quantité sont souvent brûlés, First Book empêche leur destruction et les distribue plutôt aux enfants.

Les bénévoles de BMO et les enfants ont ensuite été divisés en groupes pour lire ensemble. Ken Librot, chef – Technologies de l’information et opérations, BMO Marchés des capitaux et chef – Technologie et opérations États-Unis a participé à l’activité. Lorsque nous lui avons demandé pourquoi il avait choisi ce programme, il a simplement répondu : « Parce que c’est pour les enfants! » En plus de lire avec eux, Ken a aussi répondu à leurs questions. « Ils m’ont demandé mon âge et qui était le meilleur superhéros. Selon eux, j’ai entre 17 et 1 000 ans, indique-t-il en riant. Comme mes enfants sont grands, c’était sympa d’être avec des enfants plus jeunes et de me rappeler ce que c’était. »

Andrea Hucal, spécialiste – Services mobiles, qui a aussi participé à cette activité abonde dans ce sens. « Ce qui compte, c’est l’apprentissage, affirme-t-elle. À la fin, ils sont venus me faire des câlins, ce qui a rendu l’activité encore plus spéciale. »

La coordonnatrice de l’activité, Paula Kennedy, directrice de projet – Gestion de projet, Gestion de patrimoine, était vraiment ravie du résultat. « J’adore participer à la Journée de bénévolat de BMO. C’est l’occasion idéale pour tisser des liens avec la collectivité. Je peux ainsi contribuer à faire changer les choses. »

First Book group of volunteers at BMO Volunteer Day 2019

Mentorat express auprès de JobStart

Pour plusieurs employés de BMO, la Journée de bénévolat de BMO constitue l’occasion de mettre leurs compétences au service de la collectivité, afin de contribuer à changer les choses dans la vie des gens. Ragy Khairy, analyste principal – Technologie à BMO explique : « Certains font du travail communautaire pour le sentiment de bien-être que cela leur procure au lieu de l’incidence réelle qu’il peut avoir. Cependant, le travail que nous faisons ici peut faire une énorme différence dans la vie d’une personne. Voilà ce qui compte vraiment. »

JobStart propose divers programmes et services pour aider les gens à trouver un emploi. L’organisation propose aux immigrants qui ont des antécédents professionnels de participer au partenariat de mentorat Toronto Region Immigrant Employment Council, qui peut les aider à renouer avec leur carrière grâce à un mentor issu de leur secteur. Le programme porte ses fruits – 75 % des participants trouvent un emploi dans leur domaine dans l’année qui suit la fin du programme.

Lors de l’activité à BMO, plusieurs tables avaient été montées et on discutait à chacune d’un sujet différent, comme le développement d’un réseau ou l’utilisation des médias sociaux dans la recherche d’emploi. Les mentorés provenaient de domaines variés; des ingénieurs en électricité aux détenteurs de maîtrise en administration des affaires. En passant d’une table à une autre, les participants ont reçu des conseils des mentors de BMO sur divers sujets : réseautage, rédaction d’un curriculum vitae, etc.

Pour Ragy, l’activité revêtait une importance particulière. Arrivé de Dubaï il y a deux ans, une maîtrise en administration des affaires en poche, il n’a pas réussi à trouver d’emploi malgré tous ceux auxquels il a postulé en ligne. Il s’est ensuite rendu dans un certain nombre d’agences de placement. Il a trouvé un emploi après 10 mois. « Puis j’ai reçu trois offres d’emploi en même temps, raconte Ragy. Je sais donc que le processus fonctionne. Voilà pourquoi je voulais faire du bénévolat ici. J’ai été à la place de ces gens et je veux les faire profiter de mon expérience. Tous les petits conseils peuvent faire une énorme différence. »

Ragy a conseillé aux mentorés de se démarquer en faisant des recherches sur les organisations auprès desquelles ils postulent. « Je savais que BMO utilisait certains outils technologiques. J’ai donc fait des recherches sur le sujet et j’en ai parlé pendant mon entrevue », se rappelle-t-il. C’est ce qui lui a permis de se démarquer pendant le processus. Ragy était emballé de pouvoir partager son expérience de nouvel arrivant et de professionnel. « Pour moi, c’est la meilleure façon d’aider dans le cadre de la Journée de bénévolat. Pouvoir utiliser mes compétences pour le bien de tous revêt une grande importance pour moi. »

Carol Riley, directrice principale de projet à BMO et collègue bénévole, acquiesce. C’est la deuxième année qu’elle fait du bénévolat à Job Start. « J’ai de l’expérience en RH, j’ai participé au processus d’intégration de nouveaux employés et j’ai travaillé avec de nouveaux arrivants. Je comprends donc le processus. J’ai une perspective unique sur le fait d’obtenir un emploi. C’est ici que je peux vraiment faire une différence et aider les gens directement. »



Matières connexes



Voix des employés : Journée de bénévolat de BMO à Montréal
Générosité des employés

Chun Wah Eric Lee occupe le poste de directeur principal au Centre contact clientèle Amérique du Nord à Montréal. Il aime voyager et en apprendre plus sur d’autres cultures et l’histoire. Il est 8 h 30. Nous nous rendons, ma collègue et moi, à la station Papineau du métro de Montréal. Nous parlons des raisons qui nous ont fait choisir […]

Kelly Deeton Kelly Deeton, de BMO, représente le Canada aux réunions internationales sur les normes environnementales
Gérance environnementale

  L’Organisation internationale de normalisation (ISO) – une organisation internationale non gouvernementale indépendante qui compte 164 organismes nationaux de normalisation membres – a récemment tenu ses réunions annuelles sur la gestion environnementale à Berlin. Les réunions visaient à faire progresser les ententes internationales sur les normes environnementales. Kelly Deeton, de BMO, y était pour représenter la Banque – et l’ensemble […]

BMO Volunteer Day La Journée de bénévolat de BMO 2019, une occasion d’oser faire une différence
Générosité des employés

Le 11 juin, BMO tiendra sa Journée de bénévolat annuelle, mais les quelque 370 projets de service que nos employés réaliseront dans le cadre des activités liées à cette journée se dérouleront du 1er au 16 juin. La Journée de bénévolat de BMO rassemble près de 5 000 employés, qui consacrent collectivement des milliers d’heures de service à aider des organismes […]