Travis Kirton

« Tout est possible » : Établir des relations avec les employés et les communautés autochtones


Marc Kilchling, directeur de compte adjoint de BMO Gestion privée à Toronto et fier membre du territoire non cédé de Wiikwemikoong, a récemment eu un entretien avec Travis Kirton, directeur de comptes d’entreprise au Manitoba et fier membre de la Nation métisse au sujet de sa vie et de sa carrière.

Lorsqu’il était jeune, Travis Kirton a partagé son temps entre la ferme de ses grands-parents dans une région rurale du Manitoba et sa maison en banlieue de Winnipeg.

Aujourd’hui, il s’est toutefois rapproché du centre-ville, travaillant à partir du siège social de BMO à Winnipeg en tant que directeur – Gestion relationnelle, et se concentre sur nos entreprises clientes autochtones et du secteur agricole.

Travis est tout indiqué pour ce poste non seulement parce qu’il a grandi sur une ferme, mais aussi parce qu’il compte parmi les 350 employés de BMO d’origine autochtone. Il est un fier membre de la Nation métisse, l’un des peuples autochtones reconnus du Canada qui a contribué à façonner l’histoire du Manitoba.

Travis fait également partie de la nouvelle branche de Winnipeg du Cercle de partage, un groupe destiné aux employés de BMO appartenant aux Premières Nations et à leurs alliés, dont l’objectif est de faire part de leur histoire tout en soutenant le développement interpersonnel et professionnel.

« En grandissant, j’en savais bien peu sur mon [patrimoine]. Je savais qu’il s’agissait de mon héritage, mais ce n’est qu’à l’université que j’ai commencé à comprendre l’histoire », explique Travis.

L’histoire de Travis est semblable à celle de bon nombre de membres des Premières Nations au Canada. Les générations passées n’ont pas eu la chance de reconnaître et de célébrer leurs origines. Elles ont plutôt été souvent forcées de s’assimiler à la culture qui les entoure et ont fini par perdre le lien avec leur patrimoine.

Son parcours de découverte a commencé lorsqu’il a entrepris ses études postsecondaires. L’Université du Manitoba a reconnu Travis en lui remettant la bourse Indspire – une bourse d’études unique et fondée sur le mérite qui offre du financement aux étudiants des Premières Nations en fonction de leurs résultats scolaires et de leur engagement au sein de la collectivité.

« Je me suis impliqué auprès d’unions étudiantes [autochtones], ce qui m’a appris que tout est possible », explique Travis. « Maintenant, avec tout ce que je sais et ce que j’ai appris, j’ai l’occasion de discuter avec des étudiants universitaires, des employés et des clients pour partager ces connaissances. Le message que je transmets est : “C’est possible.”

Les étudiants autochtones sont sous-représentés dans notre système universitaire et collégial; seulement 44 % d’entre eux fréquentent des établissements d’enseignement postsecondaire, comparativement à 63 % pour les personnes non autochtones. Ces chiffres sont la raison pour laquelle BMO met l’accent sur l’établissement de relations solides avec nos employés autochtones actuels et futurs – cela nous permet de contribuer à combler l’écart.

Aujourd’hui, Travis a la chance d’établir de telles relations avec les communautés autochtones.

« Nos clients reconnaissent l’engagement de BMO envers la collectivité », a déclaré Travis. « Mon histoire m’aide à comprendre, mais plus important encore, mes clients apprécient que nous partagions une culture commune et sont persuadés que BMO les comprend et que nous atteindrons nos objectifs ensemble. »

Le rôle de Travis lui permet de travailler en étroite collaboration avec les Services bancaires aux Autochtones de BMO. Créée en 1992, cette équipe travaille à améliorer l’accès aux services financiers et aux occasions d’emploi pour nos partenaires des Premières Nations. La Banque contribue à jeter les bases de l’autosuffisance économique dans nos collectivités autochtones en organisant des séminaires de littératie financière destinée aux jeunes et aux aînés dans les succursales locales et en finançant l’infrastructure pour aider à fournir de l’eau potable aux collectivités.

Veiller à ce que BMO puisse découvrir et faire croître des employés comme Travis est un objectif important pour Sheba Alfred, conseillère principale – Gestion des talents, inclusion et formation de la Banque. Ayant déjà travaillé au sein des Services bancaires aux Autochtones, elle tire parti de son expérience dans le cadre de son travail en étroite collaboration avec les employés autochtones de BMO et aide à trouver le bon cheminement de carrière qui convient à chaque personne.

« Mon travail consiste à mobiliser ces gens davantage, à créer un sentiment d’appartenance et à soutenir chaque employé », a déclaré Sheba. « Nous voulons qu’ils mènent une longue et agréable carrière à BMO. »

Ce soutien offert à nos employés autochtones est l’une des raisons pour lesquelles BMO a obtenu la certification Or du programme Relations progressistes avec les Autochtones (PAR), une organisation nationale déterminée à combler l’écart entre le secteur des entreprises et les communautés des Premières Nations. Membre du Conseil canadien pour le commerce autochtone, le PAR reconnaît les organismes qui s’engagent à améliorer les relations et à favoriser la croissance de nos communautés autochtones.

Travis espère qu’en racontant son histoire, d’autres personnes réaliseront que des occasions s’offrent à eux et que BMO est déterminé à renforcer nos relations avec les communautés des Premières Nations.

« J’ai constaté une grande amélioration de la part de la direction et des leaders pour faire croître et changer nos perspectives », a indiqué Travis. « Il s’agit d’accueillir la diversité et les occasions qui en découlent. »

 



Matières connexes



Faire un pas en avant pour lutter contre la pauvreté dans le cadre de la Marche des partenaires mondiaux
Soutien aux collectivités

Pour contribuer de façon significative à lutter contre la pauvreté à l’échelle mondiale, 40 000 personnes dans sept villes canadiennes ont participé à la Marche des partenaires mondiaux le 9 juin 2019. La marche est une initiative de la Fondation Aga Khan Canada qui a pour but de recueillir des fonds et d’accroître la sensibilisation et les connaissances des […]

Forest Le balado Sustainability Leaders de BMO se penche sur le changement climatique
Gérance environnementale

Dans cet épisode de la série de balados avant-gardistes de BMO (en anglais seulement), Manju Seal reçoit Katharine Hayhoe, scientifique spécialiste de l’atmosphère. Dans le cadre de cette entrevue approfondie, elles abordent des sujets comme une « transition équitable » vers une économie à faibles émissions de carbone, l’incidence de la croissance du secteur des énergies renouvelables sur le […]

S’engager auprès de nos collectivités par de grandes et de petites actions
BMO pour Elles, Diversité en milieu de travail

Rédigé par Marisa Coulter, directrice – Communications pour BMO à Chicago, dans l’Illinois. Dans ses temps libres, Marisa aime voyager et faire de l’escalade. Le 28 juin 2019, près de 1 000 personnes se sont rassemblées au Wisconsin Center, au centre-ville de Milwaukee, dans le cadre d’une célébration en hommage aux lauréates du prix Women of Influence 2019 du Milwaukee Business […]