BMO, United Way and City of Toronto Champion Economic Opportunity

Une coentreprise favorisant les projets de construction mis de l’avant par les leaders sur le développement économique local inclusif permettra de créer des emplois et d’offrir un modèle de durabilité économique au Greater Golden Mile


BMO, en collaboration avec United Way Greater Toronto, la ville de Toronto, des leaders de la collectivité et des partenaires du secteur privé, met à l’essai une nouvelle approche pour favoriser la vitalité économique dans les régions de la ville où elle fait défaut. Le travail est guidé par la table ronde des leaders sur le développement économique local inclusif. Établie en octobre 2018 par BMO et United Way Greater Toronto, la table ronde des leaders sur le développement économique local inclusif a rassemblé des leaders du monde des affaires afin de trouver des façons dont les entreprises pourraient favoriser une croissance économique plus inclusive.

Greater Golden Mile, un quartier commercial de Scarborough qui est l’un des premiers parcs industriels modèles au Canada, a été choisi dans le cadre de la première série de projets pilotes du partenariat. Il s’agit également d’un secteur de la ville où de grands changements se profilent, favorisés en partie par d’importants investissements dans les infrastructures de transport en commun. De grands projets de réaménagement privé suivront et augmenteront la densité démographique, les gens cherchant à tirer parti du nouveau transport léger sur rail d’Eglinton Crosstown pour un moyen de transport pratique à l’échelle de la ville. À mesure que la région croît et change, le défi consiste à trouver des moyens de s’assurer que les occasions économiques qui accompagnent cette croissance profitent aux résidents actuels, qui, souvent, ne ressentent pas les effets positifs que ressentent les investisseurs et les nouveaux propriétaires dans la collectivité.

L’un des nouveaux projets pilotes mis en œuvre par l’intermédiaire de la table ronde des leaders sur le développement économique local inclusif vise clairement cet objectif : une coentreprise qui entreprendra des projets de construction dans le Greater Golden Mile en partenariat avec Aecon, un chef de file du développement et de la construction d’infrastructures.

Regardez la vidéo (en anglais seulement).

Les membres actuels de la collectivité seront non seulement employés dans tous les domaines de la nouvelle entreprise, mais la collectivité elle-même détiendra et contrôlera 51 % de l’entreprise (Aecon et ses partenaires détiendront les 49 % restants). Le moment est bien choisi et l’occasion est belle : la coentreprise sera conçue pour répondre aux besoins croissants de la chaîne d’approvisionnement en ce qui a trait aux contrats de construction et d’entretien, qui résultent en partie de l’expansion du transport léger sur rail d’Eglinton Crosstown et du réaménagement qu’elle a entraîné.

« Au cours de la prochaine décennie, le Greater Golden Mile fera l’objet d’un développement d’une ampleur inégalée dans la région du Grand Toronto », explique John M. Beck, président exécutif d’Aecon Group Inc., qui dirige le projet pilote de coentreprise au nom de la table ronde des leaders sur le développement économique local inclusif. « En formant et en embauchant des résidents locaux qui dirigeront éventuellement l’entreprise, nous créons non seulement des emplois pour aujourd’hui, mais nous confions également la propriété et l’orientation de l’entreprise à la collectivité, à long terme. »

L’objectif de la coentreprise est d’aborder le partenariat entre la collectivité et le secteur privé d’une nouvelle façon. Par le passé, les modèles visant à s’assurer que les collectivités profitent économiquement des projets de développement étaient largement axés sur la garantie des emplois pendant la phase de construction. La coentreprise est différente : elle permettra non seulement de créer des emplois, mais aussi de bâtir des actifs pour la collectivité à long terme et, surtout, de lui en donner le contrôle. Ces deux projets pilotes contribueront à accroître la valeur des propriétés de la collectivité de Golden Mile, ce qui maximisera le potentiel économique de la revitalisation du quartier à long terme et de façon durable. À mesure que la collectivité croîtra, la coentreprise et les petites entreprises qui ont été soutenues par le projet pilote de catalyseur lors de leur création devraient en faire de même, ce qui créera ainsi plus d’emplois et plus de prospérité pour le Golden Mile.

 

 

 

 



Matières connexes



BMO's Winnipeg Main building BMO et la Fédération Métisse du Manitoba font équipe pour transformer l’édifice historique de l’intersection Portage et Main en futur foyer du Centre du patrimoine de la Nation métisse
Diversité en milieu de travail, Responsabilité sociétale

Le 12 mai, le Manitoba célèbre son 150e anniversaire et souligne que la Nation métisse du Manitoba est fondatrice de la province et est devenue partenaire de négociation du Canada au sein de la Confédération. Dirigés par Louis Riel, les Métis sont devenus le premier et le seul peuple autochtone de ce pays à créer une […]

Two women smiling Fiers de soutenir la communauté LGBTQ2+
Diversité en milieu de travail, Soutien aux collectivités

L’année 1969 fut historique pour la défense des droits des personnes homosexuelles au Canada et aux États-Unis. Au sud de la frontière, les émeutes de Stonewall ont favorisé l’émergence du mouvement de libération des gais et lesbiennes. Pendant ce temps, au Canada, l’homosexualité était décriminalisée. Ces événements furent des épisodes phares d’une lutte en faveur de […]

Satellite image of a brewing storm Le balado Sustainability Leaders de BMO (en anglais seulement) se penche sur la tarification du carbone
Gérance environnementale

Dans le plus récent balado de la série Sustainability Leaders, Manu Seal s’entretient avec l’économiste Bob Litterman, une autorité en matière de gestion de risques et de négociation quantitative à Wall Street. Ils discutent de la façon dont les marchés financiers ont évolué dans un contexte de risque climatique et des raisons pour lesquelles la […]