Shopaholic description ex:

Une nouvelle campagne et une pétition en faveur des jeunes femmes


En octobre, alors que BMO célèbre la Journée internationale de la fille le 11 octobre et s’efforce de bâtir une société où l’inclusion ne connaît aucun obstacle, une nouvelle campagne met en lumière le conditionnement social et les stéréotypes sexistes dans le langage qui ont des connotations négatives pour les femmes.

BMO encourage les consommateurs à passer à l’action en signant une pétition sur change.org, dont l’objectif est de redéfinir le langage sexiste qui mine la confiance et l’indépendance financières des femmes. La pétition demande aux dictionnaires de modifier la définition de termes comme « croqueuse de diamants » et « acheteuse compulsive » afin de supprimer toute référence au genre. Ces termes ne sont que quelques-uns des exemples les plus frappants de langage sexiste qui ont une incidence sur la façon dont les filles perçoivent l’argent et interagissent avec celui-ci. La pétition vise à attirer l’attention sur la façon dont le langage influence la confiance, et constitue une occasion pour la Banque de prendre position contre de telles pratiques et d’inviter les autres à se joindre au mouvement.

« Bien que des progrès constants aient été réalisés au chapitre de l’égalité des sexes au cours des dernières années, nous pouvons faire davantage pour dénouer le conditionnement social susceptible de miner la confiance, le potentiel et la trajectoire de réussite des femmes », a déclaré Catherine Roche, chef du marketing et chef, Impact social, BMO Groupe financier. « En mettant l’accent sur l’émancipation sociale et économique, nous pouvons commencer à éradiquer les messages sociaux subtils et omniprésents qui peuvent empêcher une femme de réaliser de véritables progrès financiers. »

De plus, ce mois-ci, BMO poursuit sa campagne « L’histoire de Jeanne », qui illustre les stéréotypes qui nuisent à l’indépendance financière. Initialement mise à l’essai lors de la Journée internationale de la femme en mars 2020, cette série de tableaux est présentée du point de vue d’une femme nommée Jeanne et prend la forme de scénarios qui minent sa confiance financière et, ultimement, sabotent son avenir financier.

Regarder les vidéos : « Acheteuse compulsive », « Croqueuse de diamants » et « L’histoire de Jeanne ». Pour en savoir plus sur la campagne, consultez le site BMOpourElles.

 



Matières connexes



Earth Hour BMO souligne l’événement Une heure pour la Terre en 2019
Gérance environnementale

Le samedi 30 mars, de 20 h 30 à 21 h 30 (heure locale), BMO s’est de nouveau joint à des milliers d’autres organisations et collectivités partout dans le monde pour participer à l’événement Une heure pour la Terre. L’événement Une heure pour la Terre, le plus important mouvement populaire au monde pour l’environnement, incite des millions de personnes à agir pour […]

BMO Harris Bank figure au palmarès 2019 des meilleurs employeurs pour les femmes du magazine Forbes
BMO pour Elles, Diversité en milieu de travail

En 2019, BMO Harris Bank a été reconnue par le magazine Forbes comme l’un des meilleurs employeurs pour les femmes aux États-Unis. Un sondage mené auprès de 60 000 employés aux États-Unis, dont plus de 40 000 femmes, travaillant pour des entreprises qui emploient au moins 1 000 personnes a permis d’établir ce palmarès. En tant que chef de file du secteur […]

Robert Tintinalli Tony Tintinalli de BMO sur la liste des dirigeants LGBTQ remarquables de Crain’s Chicago Business
Diversité en milieu de travail

Rédigé par Ishita Walia, directrice – Communications à Chicago (Illinois). Ishita fait partie de l’équipe Communications de BMO depuis près de deux ans et aime voyager ainsi que cuisiner dans ses temps libres. Nous sommes fiers d’annoncer que le magazine Crain’s Chicago Business a inscrit Tony Tintinalli, président régional, région de Chicago, Nord, sur sa liste des dirigeants LGBTQ remarquables […]