Crédit responsable


Selon nous, l’octroi de crédit responsable vise à atténuer les risques tout en créant les conditions propices à un avenir plus durable. Nous savons que la finance est un outil puissant servant à soutenir l’économie et à favoriser le changement social.


Évaluation des risques environnementaux et sociaux

BMO tient compte des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) lors de la prise de décisions et du déroulement des activités relatives au financement et à l’octroi de crédit. Nous soumettons les clients qui sont actifs dans des secteurs présentant des risques pour l’environnement à une diligence raisonnable plus stricte en matière d’environnement. Nos lignes directrices en matière d’octroi de crédit font l’objet d’examens périodiques visant à repérer et à évaluer les risques environnementaux qui se rapportent aux changements climatiques et à la biodiversité des forêts.

Par ailleurs, le risque environnemental ne constitue qu’un des facteurs de l’équation. De par nos pratiques d’octroi de crédit, nous encourageons les emprunteurs à faire des choix socialement responsables dans le cadre de leurs activités. Nous exerçons une vigilance rigoureuse à l’égard des risques sociaux comme la traite des personnes, les pratiques de travail déloyales, le transfert à l’étranger de matériel à des fins militaires ou de sécurité interne, et la fabrication d’armes interdites par les traités internationaux de contrôle des armes.


Saisir des occasions

Les répercussions globales que peut avoir une institution financière de notre envergure peuvent être considérables. BMO y attache une grande importance, en particulier dans l’optique de déterminer la meilleure façon de favoriser le passage à une économie à faibles émissions de carbone, tout en reconnaissant l’importance continue du secteur canadien de l’énergie et en soutenant ses clients de ce secteur.

Nous appuyons également les placements qui accélèrent l’innovation. En 2018, BMO Marchés des capitaux a participé au financement par actions et par emprunts de 6,8 milliards de dollars du secteur de l’énergie renouvelable, et a accordé 3,9 milliards de dollars d’engagements de prêt associés à des projets d’énergie renouvelable et à des entités actives dans ce secteur.


Rapports selon les principes de l’Équateur

BMO est, depuis 2005, un signataire des Principes de l’Équateur, un cadre de gestion du risque servant à déterminer, à évaluer et à gérer le risque environnemental et social inhérent aux transactions qui entrent dans leur champ d’application. BMO a renouvelé son engagement à l’égard de ces principes en 2006 et en 2012.

Consultez notre rapport sur les Principes de l’Équateur de l’exercice 2019. Pour les rapports des exercices 2011 à 2018, veuillez consulter la section Archives : Rapports annuels de la page Rapports.